YinFu-large

Yin Fu était originaire du village de Huai Zhang dans le district de Ji appartenant à la province de HeBei.

Très jeune, il s’en alla à Pékin et vécut à l’adresse 40, allée Tou Tiao, près de la porte Chao Yang. Bon et social de nature, il s’intéressa très tôt aux arts martiaux; il était aussi une personne très loyale. Il reconnut Dong HaicHuan comme son maître et commença l’étude du baguazhang jusqu’à devenir le premier étudiant de Dong et successeur dans la famille du baguazhang. De son maître il reçut un enseignement supérieur qui lui permit de posséder une habileté technique de très haut niveau. Plus tard, une place lui fut offerte dans la Cité Interdite, avec même la possibilité d’accéder librement au palais de l’empereur dans le but d’enseigner à la cour impériale: tous les nobles l’appelait maître et suivaient ses enseignements dans le baguazhang. Il devint aussi maître d’arts martiaux de l’empereur Guang Xu et servit de garde personnelle à Ci Xi, mère de l’empereur. Grâce à ses traits élégants, à son corps maigre et à son caractère doux, il fut surnommé Shou Yin, c’est-à-dire Yin le maigre.